AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez  | 
 

 Comment déceler les maladies?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Admin




Messages : 405
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Comment déceler les maladies?   Mer 16 Sep - 10:43

Comment déceler les maladies?






Rien de plus difficile que de soigner un chat : son instinct de petit félin lui commande de cacher sa maladie pour ne pas se montrer amoindri. Alors comment tromper sa vigilance et reconnaître les signes de maladie chez un chat ? Et quand devez-vous le conduire chez un vétérinaire ?

Soyez attentif au plus petit changement dans le comportement de votre animal et si vous décelez l'un de ces symptômes chez votre chat, consultez un vétérinaire.


LE COMPORTEMENT


L'APATHIE

Votre chat ne joue plus, a perdu sa vivacité, refuse de sortir... il cherche à s'isoler, ne répond plus aux sollicitations et dort plus que d'habitude, alors prenez sa température. On la prend facilement, en enfonçant doucement dans l'anus du chat un thermomètre au bout enduit de vaseline. Si la température de votre animal est inférieure à 37,5°C ou supérieure à 39°C, votre chat est souffrant.

LE HALÈTEMENT

Il accompagne souvent la fièvre ou peut être signe de troubles cardiaques. Par contre, il est tout à fait normal par grande chaleur.

LA TOUX

Dans la plupart des cas, les bronches sont seulement irritées, mais la toux peut traduire un état plus sérieux comme une pneumonie, une allergie, la présence d'un corps étranger, ou encore une insuffisance cardiaque.

L'ÉTERNUEMENT FRÉQUENT

Il peut être le signe d'une maladie très connue : le coryza

L'AMAIGRISSEMENT

Que l'appétit soit conservé ou non, c'est un signe de parasitisme, de troubles digestifs ou de leucose féline. Un diagnostic doit être établi par un vétérinaire. Un chat doit avoir un poids constant.

LA PELADE

Des plaques dépourvues de poils sont généralement typiques de la teigne. Méfiez-vous, cette mycose cutanée est transmissible à l'homme.

L'HYPERSALIVATION

Si votre chat salive beaucoup et soudainement, soyez attentif. Si cela persiste, consultez un vétérinaire : il peut s'agir d'un empoisonnement.



LES ORGANES SENSORIELS


INFECTION DES YEUX

Des yeux qui coulent, des clignements persistants, une coloration du "blanc" de l'œil sont le signe d'une infection oculaire.

MALADIES DES OREILLES

Un chat qui se gratte les oreilles et qui se secoue continuellement la tête peut être un signe d'infection (gale auriculaire, otite infectieuse...).

LA TRUFFE

Une truffe sèche, chaude et sale est souvent signe de maladie.



L'APPAREIL DIGESTIF


LA DIARRHÉE

Elle peut être signe d'une simple indigestion mais aussi du typhus... et peut entraîner une déshydratation.

LA CONSTIPATION

Elle est dangereuse chez les chats âgés car leur intestin risque de se boucher.

LES VOMISSEMENTS RÉPÉTÉS

Ils sont souvent le signe de maladies alarmantes (parasitose, virose, hépatite, leucose) ou de l'ingestion d'un corps étranger.



LES PARASITES


Les parasites externes ou internes peuvent provoquer des affections plus ou moins graves chez le chat. Il est heureusement possible de combattre ces hôtes indésirables au moyen de produits et de vermifuges adaptés.

LES PARASITES EXTERNES

- LES PUCES : elles sont visibles à l'œil nu et donc facilement repérables ! De la taille d'une tête d'épingle, elles courent, sautent dans les poils, se nourrissant au passage du sang du chat. Non seulement elles entraînent des démangeaisons, mais elles affaiblissent votre chat et peuvent même lui transmettre des parasites comme le ténia.

- LES POUX : pas toujours visibles à l'œil nu, ils provoquent de fortes démangeaisons et des plaies dues au grattage.

Préventions et traitement des parasites externes

Les colliers ont une action préventive et leur efficacité est d'environ 3 mois. Mais attention, certains chats y sont allergiques (irritation, rougeur). Dans ce cas, il faut retirer le collier sans attendre.

Les poudres et les sprays sont à appliquer sur tout le pelage. Evitez le contact avec les yeux et la gueule de votre chat. Ne les utilisez pas sur des chatons trop jeunes ou des chats malades.

Les aérosols spéciaux sont indispensables pour assainir l'environnement de votre chat (son panier en particulier) en même temps que le traitement de l'animal.

Les cachets et doses liquides: selon la posologie, il suffit de les ajouter dans la nourriture de votre chat

LES PARASITES INTERNES

On les trouve dans les intestins où ils vivent, se nourrissent et se reproduisent. Sous nos latitudes, ce sont principalement des vers plats ou ronds.

- LES ASCARIS : ces vers ronds entraînent des troubles digestifs et parfois des affections pulmonaires ou hépatiques. Les selles des chats atteints sont remplis d'œufs de parasites et peuvent ainsi contaminer les autres chats.

- LE TÉNIA : ver plat, il provoque les mêmes symptômes que les vers ronds, mais fait subir en plus de violentes démangeaisons anales.

Les vermifuges, un traitement efficace

Demandez conseil auprès de votre vétérinaire. Les vermifuges doivent être adaptés selon le type de parasites, mais aussi en fonction de l'âge de votre chat.

Il est conseillé de vermifuger les chats adultes environ 4 fois par an et les chatons 1 fois par mois dès l'âge de 6 semaines et jusqu'à 1 an.



LES MALADIES


LA PANLEUCOPENIE OU LE TYPHUS

Les chatons y sont très sensibles. Ses symptômes sont un brusque abattement, d'importants vomissements et des diarrhées. Son évolution est souvent mortelle. Cette maladie est connue aussi sous le nom de distemper, la panleucopénie féline est une maladie très répandue et souvent fatale. La plupart des chats risquant d'être exposés à la panIeucopénie au cours de leur vie, la vaccination contre cette maladie revêt une importance cruciale

LE CORYZA

Affectant les voies respiratoires, il affaiblit le chat et le rend plus sensible aux autres infections.

LA LEUCEMIE FÉLINE

L'infection se produit généralement par contact avec d'autres chats. Les foyers à multiples chats et les chats qui circulent librement à l'extérieur sont plus à risque. Le virus de la leucémie féline (VLF) s'attaque au système immunitaire et laisse le chat sans protection, le rendant susceptible à plusieurs infections secondaires. La mort se produit souvent dans les trois années qui suivent. Il ne semble pas y avoir de relation entre la leucémie féline et la leucémie chez l'homme.

LA RHINOTRACHEITE VIRALE

La rhinotrachéite virale féline est l'infection respiratoire supérieure la plus grave et la plus répandue chez les chats. Les signes cliniques sont: fièvre modérée, manque d'appétit, éternuements, larmoiement, écoulements oculaire et nasal, respiration difficile et toux. L'infection, même si elle est traitée adéquatement, peut provoquer une maladie chronique. La vaccination est extrêmement importante.

LE CALICIVIRUS FELIN

Le calicivirus félin est un autre virus qui affecte le système respiratoire supérieur des chats. Il est responsable d'environ 40% de toutes les maladies respiratoires chez les chats. La gravité de l'infection peut varier, mais les symptômes incluent fréquemment fièvre modérée, ulcères et vésicules sur la langue. Même s'ils sont traités avec succès, les chats atteints par le calicivirus peuvent devenir porteurs chroniques et présenter des symptômes cliniques chroniques d'éternuement et d'écoulement oculaire.

LA LEUCOSE

Cette maladie diminue la résistance aux infections et est souvent fatale.

LA CHLAMYDIOSE

Très contagieuse, connue aussi sous le nom de pneumonite féline, cette maladie provoque une infection respiratoire légère et affecte particulièrement les muqueuses oculaires. Les symptômes sont: larmoiement et parfois éternuements et écoulement nasal.

LA RAGE

Est extrêmement grave. Le virus de la rage affecte le système nerveux et résulte en une maladie fatale. Tous les mammifères, incluant l'homme, sont sensibles à cette infection. La rage comporte un danger certain pour la santé; il est donc très important que votre chat soit vacciné contre cette maladie. En fait, la vaccination est exigée par certaines municipalités et par réglementation fédérale pour voyager à l'extérieur du pays.
Revenir en haut Aller en bas
 

Comment déceler les maladies?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde Animal :: Fiches d'informations :: .: Chats :. :: Conseils pratiques -