AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez  | 
 

 La propreté du chiot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Admin


avatar

Messages : 405
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: La propreté du chiot   Mer 16 Sep - 15:28

La propreté du chiot






Ce n’est qu’au fur et à mesure de sa croissance que le chiot va apprendre à se contrôler pour ses besoins. Jusqu’à l ‘âge de 10 semaines, il est incapable de retenir ses sphincters et, en dehors de son panier ou de sa couverture, il aura tendance à déféquer là où il se trouve.
Pour lui, la maison et ses différentes pièces ne sont qu’un immense « dépotoir »...
A vous donc de lui apprendre les bonnes manières.

D’abord, désodorisez toutes les traces qu’il laisse dans la maison en utilisant un produit spécifique ou une solution à base de vinaigre blanc dilué. Pas de produits ammoniaqués qui ne feraient que fixer les odeurs d’urine et l’attireraient au même endroit. Procédez à ce « démarquage » en l’absence du chiot.


A l’intérieur

Jusqu’à 10 semaines, et selon votre mode de vie, fixez l’endroit où le chiot devra faire ses besoins. Un endroit facile d’accès pour lui, et relativement éloigné (environ 2 mètres) de son lieu de couchage et d’alimentation. Préparez-y une litière (bac d’élimination) ou quelques feuilles de journal. Surveillez votre chiot. Dès qu’il renifle le sol avec insistance, et en règle générale au réveil et ¼ d’heure après les repas, conduisez-le à l’endroit désiré. Dès qu’il a fait ses besoins, félicitez-le par des caresses ou une friandise. S’il défèque ou urine dans un endroit non prévu à cet effet, stoppez-le immédiatement et conduisez-le là où il faut.
Ne le grondez pas, il ne ferait pas le rapprochement avec son action et cela risquerait de le déstabiliser. Ce n’est qu’à force d’habitude que la leçon portera.


A l’extérieur

Dès l’âge de 8 semaines, vous devez le sortir souvent pour commencer à lui apprendre le caniveau. Au début toutes les heures, et plus ponctuellement après les repas, les jeux et au réveil.
Ne le laissez pas aboyer pour demander à sortir. Permettez seulement des gémissement ou un léger grattage de porte. Une récompense à chaque fois qu’il le fait lui apprendra rapidement la conduite à tenir.
Emmenez-le toujours au même endroit.
Ne le laissez pas jouer tant qu’il n’a pas fait ses besoins, sinon il voudrait ensuite sortir à tout bout de champ, et le fait de folâtrer lui ferait oublier de se soulager.
Félicitez-le, même de façon excessive, dès qu’il a fait ses besoins. Continuez ensuite la promenade pour ne pas qu’il assimile le fait de faire ses besoins et le fait de rentrer immédiatement. Il retarderait d’autant son soulagement.


La nuit

Au début, sortez-le la nuit, au moins une fois. Le chiot ne peut se retenir au-delà de 6 heures.

Quel que soit son mode vie, le chiot doit être propre dès l’âge de 4 mois. Il se peut toutefois que jusqu’à 6 mois, il ait quelques « oublis » en étant resté seul trop longtemps par exemple.
Si passé ce délai votre chiot continue à uriner où il ne faut pas, ou si après avoir été propre il se remettait à s’oublier, prenez conseil du vétérinaire.

Attention : Ne confondez pas ses besoins urinaires avec les quelques gouttes qu’il pourrait laisser échapper lors d’une émotion, joie de vous revoir par exemple ou sur le coup d’une remontrance. Ce comportement passera avec l’âge.
Enfin, soyez conscient que pour cet apprentissage, comme pour toutes les autres règles que vous voudrez inculquer à votre compagnon, il vous faudra parfois beaucoup de patience.

L'acquisition de la propreté est un apprentissage

Petit chiot ne naît pas propre, c'est à vous Supers maîtres de le lui enseigner ! Il s'agit donc de se comporter en Super profs pour lui faciliter " la tache " et ne pas retarder les choses.


Dur dur pour tout le monde !

Point de vue de Petit chiot : Il doit apprendre à la fois à se retenir dedans et à faire dehors ! Très compliqué !
Point de vue du propriétaire : Il doit apprendre à être patient et à observer son chiot... Et parfois, il doit en plus lutter contre les mauvais conseils et la contrariété ! Pas évident !


Quelques conseils pour réussir

1/ Choisir un endroit propice
· Un endroit calme, sans trop de stimulations (aversives ou positives), pour ne pas distraire Petit chiot qui risquerait " d'oublier " de faire ses besoins dehors et de les faire sitôt rentré à la maison (lieu sûr et calme).
· Offrez à votre chiot la possibilité de faire ses besoins sur son substrat préférentiel. Observez votre animal sur divers substrats (herbe, béton, terre...) et voyez lequel le stimule le plus (sur lequel il urine ou défèque le plus rapidement).

2/ Choisir le moment opportun
· Pour éviter les accidents, sortez-le rapidement après les phases de repas, de jeu ou de repos. A 8 semaines, les sphincters de votre petit compagnon sont difficilement contrôlables... Il fait ses besoins quasi instantanément après chaque " moment important " de sa petite vie.
· Observez votre chiot, s'il exprime une envie sortez-le tout de suite ! Avant de se soulager, Petit chiot se comporte de façon caractéristique : il s'agite, renifle le sol et tourne en rond pour stimuler la descente des excréments dans son intestin (péristaltisme). C'est le moment de le sortir.

3/ Organiser la digestion des aliments
· En proposant une nourriture en quantité adaptée, à horaire fixes et de façon organisée.

4/ Gérer la situation en cas d'accident
· NE PUNISSEZ PAS PETIT CHIOT ! Même pris sur le fait. Comment voulez vous qu'il comprenne qu'il faut éliminer dehors si vous réprimez ce même comportement (qui plus est naturel) dedans ? Certes le contexte est différent mais Petit chiot lui, pourrait ne pas saisir la nuance... Résultat : un apprentissage retardé ! Votre petit compagnon peine à comprendre ce que l'on attend de lui, se cache pour éliminer hors de votre vue ou se retient jusqu'au dernier moment ! Si pris sur le fait, vous avez le temps de le transporter dehors, faîtes le immédiatement (mais calmement) afin de lui permettre d'assimiler que le bon comportement consiste à faire à l'extérieur. Si vous devez descendre 3 étages, jouez plutôt la carte du " pas vu pas pris ! ".
· Ne pas punir signifie ne pas réprimer c'est-à-dire ne pas taper, ne pas crier dessus, ne pas dire " NON " ! Et bien sûr ne pas " mettre le nez dedans ". Une punition mal adaptée (comme c'est presque toujours le cas) pourrait conduire votre chiot à ingérer ses excréments par peur de se faire mettre le nez dedans...
· Contrôlez votre mécontentement autant que faire ce peut. Petit chiot ne peut pas comprendre qu'il a mal agit (la culpabilité est le propre de l'humain).
· Nettoyez hors de sa vue pour éviter qu'il ne vienne patauger dedans et ne prenne votre attitude baissée (agitant votre morceau d'essuie-tout) pour un appel au jeu. Evitez d'utiliser de la javel (stimulant du comportement de miction).

5/Les astuces en plus
· Prévoir en cas d'absence : Si vous devez laisser Petit chiot seul à la maison avant l'achèvement de son apprentissage de la propreté, limitez l'espace qu'il peut occuper pour faciliter le nettoyage. Sortez-le avant de partir et dès votre retour.
· Une fois Petit chiot plus alaise avec la propreté, augmentez progressivement l'intervalle de temps entre deux sorties (sans exagération, pas plus de quelques heures entre deux sorties !). Adulte, il saura se retenir pendant vos absences.
· Félicitez le s'il fait ses besoins au bon endroit, gratifiez-le de vos plus beaux compliments (" c'est bien ! ") pour lui manifester votre contentement et l'inciter à recommencer. " On obtient bien davantage et plus vite, en récompensant un comportement souhaité, plutôt qu'en punissant le comportement non désiré. " Danièle Mirat.
Enfin, gardez patience et courage !
Revenir en haut Aller en bas
 

La propreté du chiot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde Animal :: Fiches d'informations :: .: Chiens :. :: Conseils pratiques -