AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez  | 
 

 Éclairer l'oiseau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Admin




Messages : 405
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Éclairer l'oiseau   Sam 19 Sep - 10:15

Éclairer l'oiseau



Les éleveurs d'oiseaux, partout dans le monde, croient depuis longtemps aux avantages de la lumière naturelle du soleil et à l'air frais pour les oiseaux, nos compagnons. Dans des pays tels que l'Australie, les oiseaux en captivité sont presque toujours logés dehors. Ici, en Amérique du Nord, bon nombre d'entre nous ne sont pas favorisés par un climat permettant aux oiseaux de vivre dehors. Tout de même, avec un peu de connaissances et d'ingéniosité, nous pouvons obtenir non seulement l'attrait visuel mais encore de nombreux avantages pour la bonne condition des oiseaux grâce à un éclairage naturel ou spécial. N'oubliez pas que nous, les humains, maugréons toujours au sujet de la lumière du bureau ou des longs hivers sombres; imaginez alors les plaintes justifiées des créatures dont l'habitat naturel n'est ni un vestibule, ni un centre commercial, ni un salon!

FAITES ENTRER LE SOLEIL

Jetons d'abord un coup d'oeil à l'impact physiologique de la lumière naturelle chez votre oiseau. En tant que vétérinaire, une de mes principales préoccupations concernant la qualité de la lumière se rapporte au métabolisme de la vitamine D, la seule qui nécessite normalement un type spécifique de lumière : les rayons ultraviolets en provenance du soleil pour les transformer dans leur forme active. Lorsque les oiseaux sauvages ingèrent la vitamine D dans leur nourriture, la portion des rayons ultraviolets du soleil se transforme en composant fondamental pour une bonne condition : la forme chimiquement active de la vitamine D3 (25 dihydroxycholécalciférol). Sans cette exposition au soleil, les oiseaux peuvent souffrir de carence en vitamine D et avoir des problèmes tels le rachitisme.

En théorie, grâce à la médecine moderne, nous pouvons compenser le manque de soleil direct en nourrissant les oiseaux à l'aide de produits chimiques actifs semblables à nos suppléments vitaminiques, mais cette approche comporte des problèmes. La question principale touche la dose appropriée. Malheureusement, les éleveurs qui ne font pas attention aux doses prescrites peuvent mettre en danger le bien-être de leur animal étant donné que la vitamine D3 peut être toxique si elle est administrée avec excès. Il est contrariant de ne pas savoir quels sont les niveaux minimal et maximal qui sont sans danger pour la plupart des espèces d'oiseaux. Nous savons que certains perroquets tels les aras semblent particulièrement sensibles à une surdose de vitamine D3. En fait, lorsque les aras reproducteurs sont logés à l'extérieur, et qu'on leur administre un supplément élevé de vitamine D3 dans leur nourriture, c'est-à-dire un niveau sûr pour des aras logés à l'intérieur, il est possible qu'ils souffrent d'une surdose. Les problèmes typiques comprennent l'insuffisance rénale, la calcification étendue des tissus et les difficultés reliées à la reproduction.

La question des suppléments de la vitamine D demande donc un peu de réflexion. Cependant, dans la plupart des cas, vous ne pourrez omettre complètement les suppléments parce que sans accès à la vitamine D activée, l'oiseau logé à l'intérieur ne peut absorber normalement le calcium provenant de sa nourriture et les résultats sont catastrophiques. Les jeunes oiseaux en particulier peuvent développer un bec courbé et malformé, les os des pattes arqués et mous, en plus de malformations des côtes et de la colonne vertébrale. La meilleure méthode consiste à utiliser un supplément adéquat de vitamine D3 et non une quantité excessive, et de fournir à l'oiseau un accès à la lumière naturelle et non filtrée du soleil ou à un spectre complet de lumière partout où c'est possible. Nous savons que l'éclairage fluorescent à spectre complet produit une activation appropriée de la vitamine D chez les poulets et probablement chez d'autres espèces d'oiseaux (voir «Lecture suggérée»). Consultez votre spécialiste de soins aviaires pour vous assurer du bon usage des suppléments de vitamine D, en particulier lorsqu'ils sont utilisés avec des granulés, un éclairage spécial ou un habitat à l'extérieur..

RAYONS ULTRAVIOLETS ARTIFICIELS

Nous avons tous vu des éleveurs enthousiastes dont les volières sont tapissées de lumières et lampes spéciales. Bon nombre de ces éleveurs installent une lumière à spectre complet qui peut avoir plusieurs avantages lorsqu'elle est utilisée avec les oiseaux. Cette lumière est composée de tubes fluorescents qui imitent la lumière naturelle du soleil en produisant un large éventail de rayonnement optique. Dans ce spectre, se trouve l'indispensable rayonnement ultraviolet, essentiel à la transformation de la vitamine D et invisible à l'oeil humain. Les rayons ultraviolets appelés UVB activent la vitamine D. Les lumières à spectre complet se rapprochent également de la «palette» de couleurs de la lumière extérieure. Par définition, les lumières à spectre complet ou à large spectre (même signification) ont un indice élevé du rendu des couleurs (CRI > 88) ce qui signifie que l'équilibre des couleurs est semblable à celui de la lumière naturelle du soleil à midi et ces lumières ont des températures de couleurs entre 5 000 ºK et 6 600 ºK. Les températures plus élevées de couleurs ressemblent plus au soleil que les fluorescents blancs des bureaux.

Comment cela se produit-il? Les lumières fluorescentes sont faites de tubes de verre contenant des gaz inertes tels l'argon et sont recouvertes de luminophores chimiques qui émettent de la lumière à différentes longueurs d'ondes lorsqu'un courant électrique entraîne les électrons à les atteindre. Ces luminophores donnent à la lumière fluorescente ses propriétés spéciales.

Même si la plupart des lumières à spectre complet sont destinées au marché des reptiles, certaines peuvent être précieuses pour les oiseaux et les primates. Cependant, l'usage adéquat de l'éclairage à spectre complet nécessite un peu de travail. Aucune information n'est disponible sur la quantité exacte de rayons ultraviolets nécessaires ou sûrs pour les oiseaux d'intérieur. N'oubliez pas que les pourcentages de rayons UVB apparaissant sur l'emballage du tube ne sont habituellement pas d'une grande utilité à moins que vous ne connaissiez le rendement total de l'ampoule. Le gérant de votre animalerie peut vous renseigner sur le site Web ou sur le service à la clientèle d'un manufacturier si vous avez des questions touchant la valeur d'une ampoule en particulier pour des oiseaux. Les lumières fluorescentes sont faciles à installer et à utiliser mais vous devez suivre les instructions du manufacturier quant au moment où vous devez les remplacer. La plupart des lumières émettent des rayons UVB utiles pour au moins un an. Ces lumières devraient être remplacées avant que vous puissiez les voir vaciller. Les oiseaux peuvent en fait voir ce «vacillement» dans un vieux tube longtemps avant que nous le puissions!

UNE IDÉE BRILLANTE POUR LES ÉLEVEURS

Les propriétaires d'oiseaux ne se préoccupent que depuis quelque temps des effets de l'éclairage sur leurs oiseaux mais les éleveurs sont depuis longtemps conscients de la façon dont l'éclairage contribue à la fertilité et à la production. Les biologistes aviaires et les producteurs commerciaux de volailles ont récemment fait des expériences quant aux résultats de la lumière sur le photopériodisme. Ce phénomène décrit l'effet du prolongement ou du raccourcissement de la journée sur certains aspects du métabolisme tels que le début de la reproduction. Le prolongement de la journée constitue un des nombreux facteurs pouvant contribuer à la ponte, chez les volailles et les oiseaux de compagnie. Nous ignorons quelle est la fraction exacte de la lumière naturelle du soleil, responsable de cet effet, mais les longueurs d'ondes qui se situent entre 350 et 700 N.m (la lumière qui est visible ou «vue» par les oiseaux) sont probablement importantes. Toutefois, on a constaté que les rayons UV supplémentaires augmentaient la production des oeufs chez les poulets et les dindes même lorsque la vitamine D activée était administrée. Les oiseaux peuvent voir quelques-unes des échelles les plus élevées des rayons UV (ce que ne peuvent faire les humains) et c'est pourquoi, entre autres, l'éclairage vif, habituellement fluorescent, est recommandé pour les fermes de ponte.

Dans une grande installation intérieure pour perroquets au Canada, on utilise une combinaison de lampe de sodium à pression élevée et de lampe fluorescente à spectre complet afin d'améliorer la production des oeufs. Après le 1er janvier, la longueur du jour est lentement et artificiellement augmentée à l'aide de ces deux sortes de lampes sur un minuteur spécial. Une aube et un crépuscule artificiels sont reproduits en allumant les lampes de sodium plus tard et en les éteignant les premières. Cet effet saisonnier est augmenté à l'aide d'autres stratégies telles que la formation de troupeaux (loger les oiseaux en petits groupes) et les pluies artificielles (pour imiter une saison pluvieuse). À l'inverse, et représentant un intérêt médical important pour les vétérinaires et les propriétaires d'oiseaux, l'utilisation de minuteurs pour RÉDUIRE la longueur reproduite de la journée chez les oiseaux qui pondent trop d'oeufs. Ce problème est assez commun chez les perruches calopsittes et les inséparables qui ne forment pas des couples. Si cette situation n'est pas redressée, elle peut devenir dangereuse pour la femelle et peut éventuellement nécessiter la stérilisation ou une autre solution. En bloquant à la femelle la vue de la lumière du jour à l'extérieur (par les fenêtres) et en diminuant chaque jour éclairé artificiellement, d'une demi-heure, l'ovulation peut quelques fois être interrompue sans médicaments ni chirurgie en 7 ou 10 jours. Cependant, ce phénomène est probablement plus efficace chez les oiseaux qui ne proviennent pas des pays tropicaux, étant donné que les espèces équatoriales (certaines Amazones par exemple) ne font probablement pas l'expérience de changements importants dans la longueur du jour, à l'état sauvage.

La lampe de sodium à pression élevée est une source de lumière blanche très vive et efficace (elle est semblable à une lumière de «décharge» comme une lampe fluorescente); elle n'est cependant pas populaire, en général, auprès des éleveurs d'oiseaux parce que les unités sont trop vives pour des petites installations, et à cause de la longue période de réchauffement. Les ampoules ordinaires à incandescence ne sont pas toujours populaires auprès des producteurs commerciaux de volailles étant donné qu'une grande quantité d'énergie est dépensée pour la chaleur. Les lampes «halogènes», les lampes à basse pression à vapeur de sodium et de mercure, sont rentables mais ne sont habituellement pas recommandées pour les producteurs d'oiseaux, à cause du pauvre rendu de leurs couleurs ou de leur spectre. L'éclairage fluorescent est idéal pour la plupart des propriétaires d'oiseaux et (dans le cas du poulet!) une étude de 1992 effectuée au Canada a démontré que les poules ont une préférence pour l'éclairage fluorescent.

CHAUFFAGE

N'oublions pas un des avantages évidents de la lumière pour nos oiseaux : comme nous, ils apprécient un bain de soleil! Bon nombre des espèces en captivité proviennent de climats très chauds. La plupart des espèces d'Australie, par exemple, vivent dans des habitats semi-arides qui dépassent couramment 38 ºC le jour. Les conditions en captivité en Amérique du Nord sont souvent bien différentes. La lumière infrarouge peut compenser efficacement pour la température perdue. De nouveaux petits «projecteurs» à ampoule infrarouge qu'on laisse allumés 24 heures sur 24 sont maintenant disponibles et leur lueur rouge agréable ne dérangera pas les oiseaux, la nuit. La lumière infrarouge est un rayonnement incandescent très semblable à une ampoule «ordinaire». Les ampoules incandescentes émettent de la lumière et des quantités variables de chaleur lorsqu'un courant électrique est passé à travers un filament de métal dans l'environnement vide de l'ampoule. Dans de nombreuses animaleries, on utilise également ces lampes pour les oiseaux nouvellement arrivés ou récemment sevrés qui ont été déménagés en dehors des enclos à température contrôlée. Les oiseaux qui subissent un stress profitent toujours d'une chaleur supplémentaire mais on devrait s'assurer, dans ces cas-là, qu'ils peuvent s'éloigner des sources de chaleur plus élevée dans la cage. En général, les lampes infrarouges de 75 watts sont les meilleures pour la plupart des oiseaux quand elles sont utilisées dans un réflecteur, sur le dessus de la cage. Et n'oubliez pas : gardez tous les cordons et appareils électriques loin des becs actifs!

LAMPES, CAMÉRA, ACTION

Dans les animaleries, les poissons sont si séduisants et délicats que les propriétaires utilisent un éclairage spécial pour mettre en valeur les beautés naturelles de ces animaux. La plupart des sources de lumière fluorescente produisent des effets éblouissants autant chez les oiseaux que chez les poissons. L'apparence semblable à celle d'un bijou, du Diamant de Gould ou de l'Euphème resplendissante, sous une lumière à spectre complet, parle d'elle-même. En fait, presque toutes les sources de lumière peuvent mettre en valeur l'attrait de votre animal. Commencez d'abord par penser à vos fenêtres. Trop souvent, les propriétaires d'oiseaux inquiets considèrent les fenêtres pleines de courants d'air ou d'une certaine façon inappropriées, et décident de placer nos amis splendides dans un coin sombre. Les fenêtres modernes sont rarement pleines de courants d'air et les oiseaux intelligents apprécient souvent de voir ce qui se passe à l'extérieur. Assurez-vous toujours qu'une partie de la cage de l'oiseau est à l'ombre pour le protéger de la lumière directe du soleil mais faites-lui profiter de la lumière provenant de la fenêtre.

La lumière à spectre complet est idéale pour les effets visuels et pour les bienfaits sur la santé. Vous pouvez installer l'éclairage à spectre complet de votre cage exactement comme pour un aquarium. Un éclairage fluorescent au-dessus de la tête de l'oiseau peut être installé au-dessus de la cage ou au plafond et devrait être relié à une minuterie pour la commodité. Soyez sûr que cet éclairage ne nécessite pas un démarrage «manuel» chaque fois, car vous ne pourrez utiliser une minuterie. Nous insistons encore sur le fait que le bec des oiseaux ne doit pas pouvoir atteindre les cordons électriques. Vos oiseaux seront également mis en valeur par des barreaux de couleur foncée ou qui n'ont pas beaucoup de reflet, en particulier lorsque vous utilisez une source de lumière provenant de l'avant. La plupart des volières commerciales et des jardins zoologiques peignent les grillages ou les barreaux en noir pour cette raison. La peinture ou tout autre fini ne doit contenir qu'une infime quantité de zinc et de plomb et ne doit pas être toxique.

Enfin, nous décrivons ci-dessous les principales raisons pour lesquelles vous devriez évaluer de nouveau la façon d'éclairer votre oiseau et son environnement. De petits changements à l'apparence de votre oiseau ou à son comportement, des dommages à la cage, une cage sale et de nombreux autres problèmes nous échappent facilement dans un environnement sombre. Certains changements sont difficiles à percevoir et il peut s'agir de fientes à la couleur bizarre, d'une patte qui ne serre pas bien le perchoir ou d'une aile qui n'a pas la bonne position; toutes ces conditions ont besoin d'un peu d'«éclaircissement» pour les déceler!

Source: http://www.hagen.com/hari/docu/shedding_lightf.html


Dernière édition par Admin le Mer 30 Sep - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dominic




Messages : 6
Date d'inscription : 16/09/2009

MessageSujet: Re: Éclairer l'oiseau   Mer 30 Sep - 18:51

Bonne recherche mais pas complète.

Personnellement, je ne donnerai jamais de supplément de vitamine D. C'est trop compliqué pour le dosage et dangereux. Juste avec une lampe de luminothérapie, c'est bien assez.

Par contre, les Africains ont besoin d'une lampe UVB pour la vitamine D. C'est une des raisons principales des visites chez le vétérinaire pour un Gris: carence en calcium. Un UVB simple de 2.0 est bien assez. Ne pas oublier de le changer à tous les 6 mois. Après 6 mois, les rayons UVB émis commence à dégrader et tranquillement, cela devient cancérigène. Ce n'est pas du Business des commerces, les tests ont été fait et les vétérinaires au courant. Par contre, la lumière de luminothréapie peux être la même, c'est bon longtemps. Alors les lampes qui mixent les 2, c'est pas bon économiquement pour nos porte-feuilles.
Revenir en haut Aller en bas
 

Éclairer l'oiseau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde Animal :: Fiches d'informations :: .: Oiseaux :. :: Conseils pratiques -