AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez  | 
 

 Le langage des furets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur Message
Admin




Messages : 405
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Le langage des furets   Mar 18 Aoû - 14:44

Le langage des furets!



Les furets s'expriment par différents sons et par différents comportements. Certains sont plus vocals que d'autres, mais tous vont savoir se faire comprendre d'une façon ou d'autre par vous et par leurs compagnons furets.

Voici quelques exemples de comportement et de sons que le propriétaire de furet devra apprendre pour mieux comprendre son animal.

LE POUT POUT: Ça ressemble à un bruit de "pout pout" léger ou encore au bruit d'un petit poussin. Certains le décrivent comme un roucoulement ou un gloussement. Ça peut être plus ou moins fort selon le furet. Certains le font souvent, d'autres presque jamais. Normalement, les jeunes furets le font plus souvent que les adultes. Ce bruit signifie que le furet est heureux et très excité, stimulé par ce qui l'entoure.

LE FEULEMENT: Ça ressemble au feulement d'un chat, en plus bref. Ça me rappelle un peu un serpent aussi. Ça signifie que le furet est en colère ou ennuyé/frustré par quelque chose et c'est un avertissement. Un furet qui feule peut mordre et/ou attaquer. Chez un jeune furet, ça veut parfois dire aussi qu'il est excité et cherche la bagarre. Le feulement est alors dans un contexte de jeu et est répétitif.

LE CRI: Ça ressemble à rien, sauf à ce que c'est un cri et quand on l'entend, il n'y a aucun doute: l'animal a besoin d'aide. C'est le cri de l'animal terrifié ou en danger de mort. On dirait un couinement très fort de chien. Il faut intervenir rapidement.

LE GRINCEMENT: Le furet qui grince le fait parce qu'il a mal, parce qu'il a peur, parce qu'il est extrèmement inconfortable. Le furet qui grince peut mordre ou attaquer. Le grincement ressemble à un cri aigu accompagné ou suivit de grincement des dents. Ça rappelle énormément le bruit de l'écureuil excité. Il faut découvrir ce qui le met dans cet état. Le grincement de dents peut être signe d'une mauvaise digestion surtout si le furet grince particulièrement après les repas ou entre chaque bouchée.

LES PLEURS: Le furet qui se plaind le fait d'une voix haut perchée, difficile à ne pas entendre. Ça peut être très fort ou très étouffé. C'est comme un jeune enfant qui lance un cri plaintif ou encore comme un enfant qui chigne. C'est le son de l'animal qui souffre de la peur ou physiquement. Il faut intervenir pour trouver la raison des pleurs. Les pleurs par de très jeunes furets sont plutot courants, le petit venant de quitter sa mère, son environnement étant désorienté. Ils sont alors signes de "détresse" devant l'inconnu et la solitude.

LE FURET QUI DANSE "ferret war danse": Le furet trop excité saute dans tous les sens, la bouche ouverte, souvent sans regarder ou il va (ce qui peut causer des chutes!), il fonce partout et peut même sauter à reculons. Ces petits bonds incontrolés sont la marque d'un furet qui veut jouer!

LE FURET APPLATI: Lorsque le furet s'ennuit ou lorsqu'il est soudainement intimidé par quelque chose, il peut s'applatir sur le sol. Ça peut être très soudain, le furet marchant comme si de rien était puis se laissant s'écraser sur le sol, tout étendu, comme une crèpe.

LE FURET QUI RASE LES MURS: le furet inquiet tentera de se cacher et/ou de marcher en rasant le sol et/ou les murs.

LE BAILLEMENT: le furet qui se réveille ou qui est fatigué, baillera tout comme nous. Le baillement peut toutefois aussi nous signifié qu'on l'intimide et qu'il "demande la paix". Le baillement est un signal d'apaisement entre animaux. Si votre furet baille alors qu'il était totalement actif et qu'il le fait face à vous (ou face à autre autre animal), il vous démontre tout simplement qu'il ne vous veut pas de mal, qu'il est gentil et que vous êtes plus fort que lui.

LE TREMBLEMENT: le furet tremble souvent en se réveillant. Vu son sommeil extrèmement profond et souvent sur de longues heures, sa température interne descend très bas et les tremblements au réveil lui permettent d'ajuster sa tempérament tout simplement. Le furet que l'on sort dehors à un température auquel il n'est pas habitué va souvent aussi trembler fortement.

REMUER LA QUEUE: Le furet remue la queue souvent lorsqu'il est en situation de jeu et surtout de jeu rappelant la chasse. Le furet à l'affut dans un tunnel ou une cachette fera souvent remuer sa queue. C'est une démonstration d'excitation.

LA QUEUE EN SAPIN: Le furet gonfle les poils de sa queue lorsqu'il est très excité ou contrarié (c'est le contexte qui nous dit un peu de quoi il sagit. écouter aussi les sons qui accompagnent le comportement). Lorsque le poil du corps se dresse aussi, le furet est totalement en état d'excitation ou est très en colère et c'est souvent propice à une attaque de l'objet qui le met dans cet état. Faire attention.

SUCER L'OREILLE: Les furets têtent souvent l'oreille de leur compagnon furet. C'est un geste qui rappelle la petite enfance, la têtée de la mère et qui rassure le furet souvent avant de s'endormir. Ce comportement est particulièrement fréquent chez les furets américains qui ont été séparés trop tot de leur mère.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le langage des furets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde Animal :: Fiches d'informations :: .: Autres animaux :. :: Furets -